(Français) Nous Pouvons Trouver la Vérité, mais Où Pouvons-Nous Trouver l’Espoir ?

ORIGINAL LANGUAGES, 2 May 2022

David Adams | Transition to a Culture of Peace – TRANSCEND Media Service

1 Mai 2022 – Le bulletin CPNN de ce mois-ci est consacré aux individus courageux qui osent rechercher et publier la vérité face à la censure et aux mensonges éhontés de la guerre de l’information entre l’OTAN et la Russie.

J’ajoute ce qui suit extrait de la page Facebook de Jan Oberg du 22 avril. Oberg est un combattant infatigable pour la vérité. Il est membre du TRANSCEND Media Service qui fournit des liens vers de nombreux articles que nous republiions dans CPNN.

“La politique étrangère du Danemark est aujourd’hui réduite à ce qui peut être fait avec des armes, des soldats, des barbelés, des agents du renseignement de défense, etc. Et puis plus d’armes – dont ‘les Danois peuvent être fiers’.

“Y a-t-il une seule initiative prise du côté danois – seul ou avec d’autres ou de l’UE – pour la médiation, les négociations et la démilitarisation ? Bien sûr que non parce que :

“Le but n’est pas principalement de soutenir l’Ukraine, mais de satisfaire au désir des USA/OTAN de faire la guerre en Ukraine assez longtemps pour qu’elle sape la Russie sachant qu’en même temps elle saigne encore plus l’Ukraine.

“Mette “Kogeplade” Frederiksen sait comment faire cela et en même temps obtenir des reportages photos “opportuns”.

“Imaginez que dans cette guerre d’occupation terrible et destructrice – telle qu’elle se produit – il soit possible pour tous les chefs d’État de visiter l’Ukraine.

“On peut se demander pourquoi ils n’ont pas visité les cibles pendant les guerres de l’OTAN et des États-Unis – Belgrade, Bagdad, Damas, Tripoli – c’était bien plus difficile, car les assaillants étaient nos amis.

“Au Danemark, cela s’appelle une politique étrangère basée sur les valeurs.

“Je dirais que c’est sans valeur, sans principes et irréfléchi. Et par rapport à l’élargissement de l’OTAN : sans vergogne.”

L’analyse d’Oberg du 22 avril a été confirmée par les remarques du secrétaire américain de la Défense Lloyd Austin le 25 avril après sa visite en Ukraine lorsqu’il a déclaré que l’objectif était de vaincre la Russie de manière si décisive sur le champ de bataille qu’elle serait dissuadée de lancer une telle attaque plus jamais.

Meme si, comme decrit Oberg, le Danemark et la reste de l’europe soutiennent le rôle des États-Unis et de l’OTAN, heureusement, la plupart des pays d’Afrique et d’Asie ne sont pas d’accord, et quelques pays d’Amérique latine ont également le courage de dire “non”.

Mais où allons-nous?

Je suppose que cela conduira à une Ukraine divisée comme la Corée du Nord et la Corée du Sud, avec d’énormes souffrances humaines et des armements des deux côtés qui seront toujours prêts à exploser à nouveau dans la guerre. Et avec de nouvelles expansions de l’OTAN qui la rendent encore plus menaçante pour la Russie.

L’Europe qui nous a donné la Première et la Seconde Guerre mondiale, semble maintenant se préparer à nous donner la Troisième Guerre mondiale. Répondant aux propos cités ci-dessus par le secrétaire américain à la Défense, le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Lavrov a déclaré que le conflit en Ukraine risquait de dégénérer en une troisième guerre mondiale et que l’OTAN était « essentiellement » engagée dans une guerre par procuration avec Moscou en fournissant des armes à Kiev.

Alors que les deux parties investissent leurs ressources dans les armements, il reste peu pour les soins de santé, l’éducation et les autres besoins humains. Leurs économies, déjà mises à rude épreuve par la pandémie de COVID, poursuivent leur chemin vers un krach total, d’abord économique puis politique.

Et qu’en est-il des espoirs et des rêves humains ? Nos enfants et petits-enfants peuvent-ils encore espérer une culture de la paix ? Peuvent-ils encore chanter pour la paix et écrire leurs rêves et les envoyer dans des ballons pour la Journée internationale de la paix, non seulement en anglais, mais aussi en russe et en ukrainien ?

Ou sont-ils et sommes-nous complètement engloutis dans la course à la guerre ?

Nous pouvons trouver la vérité, mais où trouver l’espoir ? Pouvons-nous encore rêver de la terre promise de la paix ?

______________________________________________________

Dr. David Adams est membre du TRANSCEND Network for Peace Development Environment et coordinateur du Culture of Peace News Network. Il a pris sa retraite en 2001 de l’UNESCO où il était directeur de l’Unité pour l’Année internationale des Nations Unies pour la culture de la paix. Auparavant, aux universités de Yale et de Wesley, il était un spécialiste des mécanismes cérébraux du comportement agressif, de l’histoire de la culture de la guerre et de la psychologie des militants de la paix. Envoyez lui un email.

Go to Original – decade-culture-of-peace.org


Tags: , , ,

 

Share this article:


DISCLAIMER: The statements, views and opinions expressed in pieces republished here are solely those of the authors and do not necessarily represent those of TMS. In accordance with title 17 U.S.C. section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. TMS has no affiliation whatsoever with the originator of this article nor is TMS endorsed or sponsored by the originator. “GO TO ORIGINAL” links are provided as a convenience to our readers and allow for verification of authenticity. However, as originating pages are often updated by their originating host sites, the versions posted may not match the versions our readers view when clicking the “GO TO ORIGINAL” links. This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.


There are no comments so far.

Join the discussion!

We welcome debate and dissent, but personal — ad hominem — attacks (on authors, other users or any individual), abuse and defamatory language will not be tolerated. Nor will we tolerate attempts to deliberately disrupt discussions. We aim to maintain an inviting space to focus on intelligent interactions and debates.

*

code

Note: we try to save your comment also when there are technical problems or a mistake in the Captcha. Still, for long comments we recommend that you copy them somewhere else as a backup before you submit them.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.