(Français) Gleisi Hoffmann : “Lula est le plus grand leader politique de notre histoire”

IN ORIGINAL LANGUAGES, 9 Apr 2018

Le Journal de Notre Amérique – TRANSCEND Media Service

“L’emprisonnement du président serait une injustice (…) Nous considérerons cet emprisonnement comme un acte politique”.

6 Avr 2018 – Transcription de la conférence de presse de la sénatrice et présidente du Parti des Travailleurs Gleisi Hoffmann sur la négation de l’habeas corpus à Lula da Silva par la Cour d’appel, le 5 avril 2018.

 …une partie de la Cour d’appel a empêché qu’elle puisse accomplir son rôle de garant de la Constitution, ayant retiré au président Lula les droits qui lui sont conférés, de protection, de présomption d’innocence, de réponse et de défense en liberté, jusqu’au moment de son jugement en dernière instance, dans ce cas, par la Cour d’appel elle-même. Et nous considérons cela une grande injustice!

Le droit de présomption d’innocence doit être vite rétabli, même si hier il n’a pas été respecté. C’est vraiment dommage. Maintenant nous avons comme point principal d’action la revendication et l’aide au positionnement d’une multitude de secteurs démocratiques de la société. La Cour d’appel doit au plus vite donner suite à l’A.D.C.* (Déclaration Directe de Constitutionalité) qui est en évaluation depuis un certain temps.

Est-ce-que vous avez une stratégie au cas où il serait emprisonné, vous avez une prévision?

En premier lieu, nous trouvons que l’emprisonnement du président serait une injustice. Nous n’acceptons pas l’éventuel emprisonnement de Lula à la vue des événements établis. Si jamais il lui arrive quelque chose de violent, nous considérerons cet emprisonnement comme un acte politique qui va porter préjudice à l’image du Brésil à l’étranger. Nous allons nous transformer en une république bananière.

Lula est le plus grand leader politique de notre histoire, le plus populaire et celui qui est devant les sondages pour la prochaine élection présidentielle, le seul capable de restaurer l’harmonie du pays. Le condamner et le mettre en prison seront vus à l’extérieur du pays comme une violence. D’ailleurs, nous avons reçu de la solidarité internationale et des invitations pour parler à la presse étrangère.

Tout le monde se pose beaucoup de questions. Qu’est-ce qui s’est passé au Brésil pour qu’on en arrive là? Qu’un leader du niveau de Lula ne puisse même pas se défendre aux yeux de la Constitution et que quelqu’un d’innocent ne puisse pas se servir de la Constitution pour se défendre et prouver son innocence.

Quelle est la stratégie juridique adoptée pour une possibilité de déféré et ainsi éviter la prison?

Aujourd’hui nous avons évalué ce qui est arrivé hier et c’est ce que je vous transmets. Selon notre évaluation, une partie de la Cour d’appel a empêché la Cour d’appel d’accomplir son rôle de garant de la Constitution, ce qui est très grave.

Encore une fois, la présomption d’innocence est un droit prévu par la Constitution et qui va être vite rétabli. C’est évident au vue des positions d’une partie des membres de la Cour et de leurs futurs scrutins. Ce droit a été enlevé à un homme innocent, Lula.

Est-ce que l’ex-président va présenter une nouvelle demande d’habeas corpus jusqu’à ce que l’A.D.C. lui soit attribué?

La stratégie juridique est en train d’être discutée par ses avocats et eux vont sûrement se prononcer à ce propos. Nous, nous sommes dans le débat politique.

Qu’est-ce que, selon vous, serait un emprisonnement violent de l’ex-président?

L’emprisonnement est en soi une violence, une violence intégrale, car l’emprisonnement d’un homme innocent, auquel a été enlevé le droit élémentaire prévu par notre Constitution qu’est la présomption d’innocence, est de pouvoir se défendre jusqu’à la dernière instance en liberté. Cela est une violence!

Cela est déjà en train d’être compris par le monde comme une violence. Je n’ai aucun doute là-dessus.

Cela marquera négativement l’image du Brésil à l’extérieur. Encore une fois, nous sommes vus comme une république bananière. Les répercussions pour notre image à l’extérieur vont être très néfastes si l’emprisonnement de Lula devient effectif.

Je le dis encore, c’est une violence de mettre le président Lula en prison. Si cela arrive on caractérisera cet acte comme un emprisonnement politique. Nous serons à ses côtés!

En ce qui concerne sa candidature à la présidentielle, le PT va-t-il l’inscrire, même s’il est emprisonné ?

Le président Lula est toujours notre candidat, primo parce que qu’il est innocent et donc, s’il est innocent il a le droit de se présenter et je n’ai aucun doute que s’il se présente, il a tout pour être le prochain président élu du Brésil. C’est ce que nous indiquent les sondages. Deuxio, il sera candidat car sa candidature n’appartient plus au Parti des Travailleurs, elle appartient déjà à une part importante du peuple brésilien. C’est à nous de le défendre et de viabiliser sa candidature.

Lula ne s’est pas encore prononcé; comment va-t-il en ce moment? Que ressent-il?

Le président va bien et il est serein. Il a la conscience tranquille des innocents et va affronter ce moment avec ses militants et avec les gens qui le soutiennent.

________________________________________

Note du traducteur : *A.D.C. (Action Déclaratoire ou Directe de Constitutionnalité): action judiciaire proposée avec le but de rendre compatible une norme avec la Constitution.

Transcription et traduction du portugais-Paulo Correia.

Source : Le Journal de Notre Amérique, avril 2018.

Go to Original – investigaction.net

 

Share this article:


DISCLAIMER: In accordance with title 17 U.S.C. section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. TMS has no affiliation whatsoever with the originator of this article nor is TMS endorsed or sponsored by the originator. “GO TO ORIGINAL” links are provided as a convenience to our readers and allow for verification of authenticity. However, as originating pages are often updated by their originating host sites, the versions posted may not match the versions our readers view when clicking the “GO TO ORIGINAL” links. This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.


Comments are closed.