(Français) Cinq Questions à Helen la Lime Meagher, Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU en Haïti

ORIGINAL LANGUAGES, 6 Jul 2020

Frédéric Thomas | CETRI - TRANSCEND Media Service

New York, samedi 20 juin 2020 (rezonodwes.com) – Séance du Conseil de sécurité consacrée au Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH)

24 Juin 2020 – Madame, le 19 juin 2020, à la séance du Conseil de sécurité consacrée au Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), à New York, vous avez fait une déclaration sur votre travail et sur la situation en Haïti : https://rezonodwes.com/2020/06/20/new-york-declaration-de-helen-la-lime-au-conseil-de-securite-19-juin-2020/.

1. Peut-on vous demander quels sont « les gains durement acquis en matière de sécurité et de développement au cours des quinze dernières années  » en Haïti que vous évoquez [1] ? Des « gains » en tous les cas bien mystérieux, à côté desquels sont passés les rapports des organisations haïtiennes et des acteurs internationaux.

2. Êtes-vous dans votre rôle lorsque vous prétendez qu’il devient « de plus en plus évident qu’une réforme de la Constitution est nécessaire  » ? Avez-vous reçu un mandat des acteurs haïtiens pour vous positionner sur ce sujet ?

3. Lorsque vous affirmez qu’« Haïti a trop longtemps eu recours à des accords opportuns pour régler des problèmes politiques », faites-vous référence à l’ingérence des États-Unis dans les affaires du pays ?

4. Pas une seule fois, le mot « corruption » n’est prononcé dans votre discours. La question est donc résolue ? Ou secondaire ? À moins que les centaines de milliers d’Haïtiennes et Haïtiens qui sont, pendant des mois, descendus dans les rues du pays se soient soulevés contre un mirage ? Il est vrai qu’il ne s’agit que de Noir-e-s, à bout de souffle, qui ne disposent pas, comme vous, d’une « panoplie d’outils » dont vous faites une « utilisation judicieuse » pour lutter contre l’impunité. Et avec le succès que l’on sait.

5. Enfin, quand vous parlez du risque qu’« un problème initialement interne pourrait devenir un problème régional », doit-on y voir votre indifférence ou votre mépris face à la situation que vivent les Haïtiennes et Haïtiens ? Ainsi que la clé de lecture du soutien de l’international, en général, et des États-Unis, en particulier, au gouvernement actuel de Jovenel Moïse ?

Notes

[1Lire également Antoine Lyonel Trouillot, « Odieuse, tout simplement », Le Nouvelliste, 22 juin 2020.

_________________________________________________

Le Centre tricontinental (CETRI), organisation non gouvernementale fondée en 1976 et basée à Louvain-la-Neuve (Belgique), est un centre d’étude, de publication, de documentation et d’éducation permanente sur le développement et les rapports Nord-Sud. Le CETRI a pour objectif de faire entendre des points de vue du Sud et de contribuer à une réflexion critique sur les conceptions et les pratiques dominantes du développement à l’heure de la mondialisation néolibérale. Il s’attache en particulier à la compréhension et à la discussion du rôle des acteurs sociaux et politiques du Sud en lutte pour la reconnaissance des droits sociaux, politiques, culturels et écologiques. Les activités du CETRI sont de quatre types : étude, formation, publication, documentation. Le rôle des mouvements sociaux dans le Sud, la dynamique du mouvement altermondialiste, l’évolution des démocraties en Amérique latine, la portée des alternatives sociales et politiques dans le Sud, les logiques et conséquences des ajustements structurels et de l’aide au développement… constituent les principaux thèmes des travaux de ces dernières années.

 

Frédéric Thomas – Docteur en science politique, chargé d’étude au CETRI.

 

Go to Original – cetri.be


Tags: , , , , ,

 

Share this article:


DISCLAIMER: The statements, views and opinions expressed in pieces republished here are solely those of the authors and do not necessarily represent those of TMS. In accordance with title 17 U.S.C. section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. TMS has no affiliation whatsoever with the originator of this article nor is TMS endorsed or sponsored by the originator. “GO TO ORIGINAL” links are provided as a convenience to our readers and allow for verification of authenticity. However, as originating pages are often updated by their originating host sites, the versions posted may not match the versions our readers view when clicking the “GO TO ORIGINAL” links. This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.


There are no comments so far.

Join the discussion!

We welcome debate and dissent, but personal — ad hominem — attacks (on authors, other users or any individual), abuse and defamatory language will not be tolerated. Nor will we tolerate attempts to deliberately disrupt discussions. We aim to maintain an inviting space to focus on intelligent interactions and debates.

*

code

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.