(Français) L’espoir d’un atterrissage en douceur

ORIGINAL LANGUAGES, 7 Sep 2020

David Adams | Transition to a Culture of Peace – TRANSCEND Media Service

1 Sep 2020 – Le bulletin du CPNN de ce mois montre comment, face aux prévisions pessimistes pour les États-Unis, pouvant aller jusqu’a la guerre civile, de nombreuses initiatives progressistes avancent. C’est la dialectique de l’histoire en action: «when the going gets tough, the tough get going» (quand les temps deviennent durs, les durs avancent.). Et cela fait naître l’espoir que le crash de l’empire pourrait avoir un “atterrissage en douceur.”

Après tout, il existe une riche histoire de mobilisations progressistes aux États-Unis. Le bulletin liste les initiatives dans les domaines d’action suivants que nous pouvons considérer en fonction de leurs racines historiques.

Syndicalisation. Lorsque les temps deviennent durs, les travailleurs s’organisent. Les nombreuses campagnes de syndicalisation dans les usines des années 1870 et 1880 et des chemins de fer dans les années 1890 ont été écrasées par la violence policière et militaire dirigée par les principaux capitalistes de l’époque. Mais dans les années 1930, malgré les tentatives des capitalistes pour les empêcher de force, le CIO a pu organiser les syndicats nationaux aux États-Unis dans la plupart des grandes entreprises manufacturières. Cela a donné un soutien populaire aux politiques du New Deal qui ont sauvé le pays des pires ravages de la Grande Dépression et ont donné naissance aux systèmes de sécurité sociale.

Collèges et universités. Les mouvements progressistes ont depuis longtemps trouvé un soutien dans les établissements d’enseignement supérieur américains. Par exemple, le mouvement de masse contre la guerre au Vietnam a pris racine principalement dans les campus universitaires.

Droits civils. Les mobilisations les plus importantes de ces derniers mois ont eu lieu dans la lutte contre le racisme – le mouvement “Black Lives Matter.” Cela rappelle le mouvement pour les droits civils des années 1960 qui a soutenu le mouvement contre la guerre au Vietnam , comme en témoigne Martin Luther King.

Activisme climatique. Le mouvement de jeunesse exigeant une action pour lutter contre le réchauffement climatique a été une deuxième mobilisation majeure au cours des dernières années. Les racines de ce mouvement remontent à près de 30 ans, au Sommet de Rio de 1992 sur l’environnement et le développement (le «Sommet de la Terre»). À l’époque, j’enseignais encore à l’Université Wesleyan et les étudiants ont envoyé des représentants au Sommet de Rio et mobilisé des “teach-ins” à leur retour.

Mouvement pour la paix. Les mouvements de paix américains ont pris de nombreuses formes au fil des ans, comme je l’ai documenté il y a 40 ans dans mon livre avec ce titre. Beaucoup d’entre eux travaillent ensemble au sein de la United National AntiWar Coalition, qui a lancé un appel à l’action. Ces dernières années, les mobilisations les plus importantes ont eu lieu autour de la Journée internationale de la paix en septembre, surtout par la Campaign Nonviolence qui en septembre dernier a organisé plus de 3 300 actions, événements et manifs.

Gouvernements municipaux. Ces dernières années, les conseils municipaux ont adopté des positions plus progressistes, comme le montre une série d’articles dans The Nation et de nombreux articles dans CPNN. La Conférence des maires des États-Unis en est un exemple dans ses nombreuses résolutions et, plus récemment, dans sa «Vision pour l’Amérique». New Haven est depuis longtemps un bon exemple depuis au moins 30 ans avec la formation de sa City Peace Commission.

Membres du congrès. Bien qu’ils soient minoritaires, il y a toujours eu quelques candidats progressistes élus au Congrès américain. Il n’y en a pas assez pour changer un système dominé par de gros intérêts financiers, mais ils fournissent une voix pour un changement progressif qui a traditionnellement inspiré d’autres militants.

Si les États-Unis survivront à la crise dans laquelle ils sont maintenant engloutis, ils auront besoin de mobilisations massives dans tous ces domaines et de leur unité en un seul mouvement progressiste et solide. Et, comme nous l’avons déjà dit, cela nécessitera le démantèlement de l’empire militaire américain. Le budget militaire doit être totalement converti pour sauver le pays. Ses bases militaires à travers le monde doivent être démantelées et les soldats ramenés chez eux et engagés dans un vaste programme de reconstruction des infrastructures défaillantes des États-Unis.

______________________________________________________

Dr. David Adams est membre du TRANSCEND Network for Peace Development Environment et coordinateur du Culture of Peace News Network. Il a pris sa retraite en 2001 de l’UNESCO où il était directeur de l’Unité pour l’Année internationale des Nations Unies pour la culture de la paix. Auparavant, aux universités de Yale et de Wesley, il était un spécialiste des mécanismes cérébraux du comportement agressif, de l’histoire de la culture de la guerre et de la psychologie des militants de la paix. Envoyez lui un email.

Go to Original – decade-culture-of-peace.org


Tags: , , , , ,

 

Share this article:


DISCLAIMER: The statements, views and opinions expressed in pieces republished here are solely those of the authors and do not necessarily represent those of TMS. In accordance with title 17 U.S.C. section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. TMS has no affiliation whatsoever with the originator of this article nor is TMS endorsed or sponsored by the originator. “GO TO ORIGINAL” links are provided as a convenience to our readers and allow for verification of authenticity. However, as originating pages are often updated by their originating host sites, the versions posted may not match the versions our readers view when clicking the “GO TO ORIGINAL” links. This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.


There are no comments so far.

Join the discussion!

We welcome debate and dissent, but personal — ad hominem — attacks (on authors, other users or any individual), abuse and defamatory language will not be tolerated. Nor will we tolerate attempts to deliberately disrupt discussions. We aim to maintain an inviting space to focus on intelligent interactions and debates.

*

code

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.