(Français) Mauvaises Nouvelles Pour 2021

ORIGINAL LANGUAGES, 4 Jan 2021

David Adams | Transition to a Culture of Peace – TRANSCEND Media Service

1 janvier 2021 Les nouvelles ne sont pas bonnes pour l’année à venir 2021.

En 2020, les nouvelles concernant la pandémie mondiale de covid-19 et le drame de Donald Trump ont éclipsé une tendance plus importante: le gaspillage toujours croissant des fonds publics sous forme de dépenses militaires.

Alors que nous entrons dans l’année 2021, le Congrès américain vient de voter lle plus gros budget militaire de l’histoire américaine, et les gouvernements du monde entier ont augmenté le commerce des armes encore de 8,5%.

Cela survient en même temps que les gouvernements sont obligés d’emprunter massivement afin de couvrir l’augmentation des dépenses face au virus covid.

C’est la recette pour un désastre financier qui peut commencer par un crash du dollar américain avec des conséquences dramatiques pour l’empire américain ainsi que pour l’économie mondiale qui y est liée.

Un crash peut-il être évité? Dans mon blog de juin, j’ai dit: “Oui, l’Amérique peut sortir de sa situation médicale, sociale et économique désastreuse, si elle convertit le budget militaire en un vaste programme de reconstruction de l’infrastructure défaillante de l’Amérique… Comme le WPA de Roosevelt… Mais non! L’empire américain ne peut pas y échapper. Le budget militaire doit être totalement reconverti pour sauver le pays. Ses bases militaires dans le monde doivent être démantelées et les soldats ramenés chez eux et embauchés dans un travail utile.

Helas !! Rien n’indique que cela se produira. Le nouveau président Biden n’a jamais remis en question la priorité militaire de ses prédécesseurs, Bush, Obama et Trump.

Comme je l’ai écrit dans le blog en février dernier, pour moi c’est du “dejà vu”.

“La course aux armements de la guerre froide qui a détruit l’empire soviétique, non pas par la guerre elle-même, mais en forçant la faillite de leur économie. En faisant correspondre les budgets militaires de l’Occident au rouble pour un dollar, mais sur la base d’une économie moitié moins grande, l’Union soviétique a été obligée de détourner la quasi-totalité de ses ressources vers les forces armées. Par exemple, en Occident, environ 40% des scientifiques et ingénieurs étaient engagés directement ou indirectement dans l’armée, mais en Union soviétique, ils étaient plus proches de 90%. Il ne restait plus rien pour le développement économique ou pour les besoins de la population.

J’ai vécu cela en travaillant dans un laboratoire scientifique lors de mes recherches sur le cerveau à Moscou. Quand je ne pouvais pas obtenir d’appareils électroniques ni un bon ingénieur en électronique, je demandais à un collègue russe effectuant des recherches cardiovasculaires comment il avait obtenu son bon équipement. ‘J’ai des amis dans l’armée’, a-t-il répondu. Oui, il y avait des files d’attente devant les magasins pour la viande, mais les plus longues que j’ai vues étaient pour acheter de l’or ou des diamants parce que les gens craignaient que le rouble ne s’effondre.”

En effet, les Russes qui ont investi dans l’or et les diamants avaient raison. Dans les années qui ont suivi le crash de l’économie soviétique, le rouble a été dévalué d’un facteur de près de 10 000 !

En 1991, deux ans après le crash économique soviétique, j’ai rédigé une analyse que nous pouvons maintenant appliquer au cas de l’empire américain. Citant Shafik Jorge Handal à l’époque, «la démocratie, le respect des droits de l’Homme et, surtout, les développements économiques sont tous incompatibles avec le militarisme».

Un effondrement du système économique mondial entraînerait inévitablement un effondrement des systèmes de gouvernance. Et comme je l’ai souvent dit dans ce blog (par exemple en décembre 2018), un crash du système mondial de gouvernance nous donnera une fenêtre d’opportunité pour le changement radical qui est nécessaire pour la transition de la culture de guerre à une culture de paix. Mais un tel changement nécessite une préparation préalable. Nous devons travailler là-dessus maintenant, et je vais aborder cette question dans mes prochains blogs.

______________________________________________________

Dr. David Adams est membre du TRANSCEND Network for Peace Development Environment et coordinateur du Culture of Peace News Network. Il a pris sa retraite en 2001 de l’UNESCO où il était directeur de l’Unité pour l’Année internationale des Nations Unies pour la culture de la paix. Auparavant, aux universités de Yale et de Wesley, il était un spécialiste des mécanismes cérébraux du comportement agressif, de l’histoire de la culture de la guerre et de la psychologie des militants de la paix. Envoyez lui un email.

Go to Original – decade-culture-of-peace.org


Tags: , , , , , , , ,

 

Share this article:


DISCLAIMER: The statements, views and opinions expressed in pieces republished here are solely those of the authors and do not necessarily represent those of TMS. In accordance with title 17 U.S.C. section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. TMS has no affiliation whatsoever with the originator of this article nor is TMS endorsed or sponsored by the originator. “GO TO ORIGINAL” links are provided as a convenience to our readers and allow for verification of authenticity. However, as originating pages are often updated by their originating host sites, the versions posted may not match the versions our readers view when clicking the “GO TO ORIGINAL” links. This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.


There are no comments so far.

Join the discussion!

We welcome debate and dissent, but personal — ad hominem — attacks (on authors, other users or any individual), abuse and defamatory language will not be tolerated. Nor will we tolerate attempts to deliberately disrupt discussions. We aim to maintain an inviting space to focus on intelligent interactions and debates.

*

code

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.