(Français) Hypocrisie à Propos des Droits Humains

ORIGINAL LANGUAGES, 7 Nov 2022

David Adams | Transition to a Culture of Peace – TRANSCEND Media Service

La Déclaration universelle des droits de l’Homme est l’un des grands documents de l’histoire.

Dans cet esprit, il est particulièrement ironique et malheureux que les droits de l’Homme soient utilisés par la culture de la guerre comme faisant partie de son armement.

Pendant la guerre froide, des années 1950 aux années 1980, les États-Unis et leurs alliés ont utilisé les accusations de violations des droits de l’Homme par l’Union sovietique pour justifier celle-ci comme l’ennemi.

Après tout; la culture de guerre ne peut fonctionner sans ennemi. Il ne suffit pas de prétendre que l’ennemi s’arme pour nous attaquer, mais il faut ajouter que l’ennemi est barbare et contre nos valeurs telles que celles des droits de l’Homme. Cela nécessite un contrôle gouvernemental de l’information qui est devenu l’arme principale de la culture de guerre.

Bien sûr, l’Union soviétique n’était pas innocente des violations des droits de l’Homme. Elles ont été abondamment documentées par des écrivains comme Soljenitsyne. Mais les accusations de l’Occident étaient hypocrites. Il y avait des prisonniers politiques aux États-Unis comme en Union soviétique. L’exploitation et les interventions de l’Occident en Afrique et en Amérique latine étaient, en tout cas, pires que l’exploitation et les interventions de l’Union soviétique dans ses pays alliés.

Ironiquement, l’Union soviétique a ratifié la partie économique et sociale de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, garantissant le logement, l’emploi et les soins médicaux à ses citoyens, alors que les États-Unis ne l’ont jamais ratifiée et continuent d’avoir des niveaux élevés de sans-abris, de chômage et de des millions de personnes sans soins médicaux.

Le prix Nobel de la paix de cette année nous ramène à l’utilisation de l’hypocrisie des droits de l’Homme comme arme de la culture de guerre. Il a été décerné à ceux qui accusent la Russie et ses alliés de violations des droits de l’Homme, et comprend même une organisation financée par le gouvernement américain pour suivre une ligne pro-guerre. Il n’y a aucune tentative à critiquer les nombreuses violations des droits de l’Homme de l’Occident ou de mentionner les graves violations des droits de l’Homme de l’Ukraine.

L’hypocrisie des droits de l’homme ne se limite pas à la nouvelle guerre froide contre la Russie. Cela s’applique également à la nouvelle guerre froide contre la Chine. Comme décrit dans ce blog l’année dernière, les médias commerciaux dénoncent les violations des droits de l’Homme en Chine dans les camps du peuple Ouïghour de Mongolie. Mais les sources médiatiques sont financées par la CiA. Et pour ajouter à l’hypocrisie, les camps ont été établis par la Chine en réponse aux opérations terroristes financées par la CIA. Lorsque la commissaire de Droits de l’Homme de l’ONU, Michelle Bachelet, est revenue d’une mission d’enquête pour visiter le peuple Ouïghour sans documenter ces allégations, elle a été dénoncée par les Américains et leurs alliés.

Plus tôt cette année, la Russie a été expulsée de la Commission des droits de l’Homme de l’ONU, toujours à la demande des États-Unis et de ses alliés. Le vote était cependant loin d’être unanime, car il n’était pas soutenu par plus de 70 pays du Sud. Un autre vote récent de l’ONU donne des résultats similaires : 66 pays ont appelé à des négociations pour mettre fin à la guerre en Ukraine, presque tous venant du Sud.

Les médias commerciaux d’Europe et d’Amérique du Nord sont presque unanimes à soutenir les revendications de l’Occident contre la Russie et la Chine et à ignorer les violations des droits de l’Homme en Occident, alors que la plupart des médias du reste du monde ne suivent pas cette ligne.

Nous revenons à la question du contrôle gouvernemental de l’information. Dans quelle mesure les médias occidentaux sont-ils infiltrés par des agents de la CIA ? Difficile à savoir puisque les actions de la CIA sont top secrètes. Cependant, rappelons-nous les audiences du Sénat américain après la guerre du Vietnam qui ont examiné cette question. Peu de gens seraient au courant de ces audiences sans un article du journaliste Carl Bernstein. Le rapport de Bernstein n’a pas été accepté pour publication par les médias « principaux » et il n’a pu le publier que dans la presse alternative, le Rolling Stone Magazine. L’article de Bernstein révèle que le comité du Sénat a découvert une vaste infiltration secrète de la CIA dans les médias de masse, y compris le New York Times, CBS et Time Inc. Les données révélées par Bernstein et le comité du Sénat n’étaient cependant que la pointe de l’iceberg. Comme l’explique Bernstein, le Comité a été empêché d’aller plus loin dans son enquête.

L’hypocrisie des droits de l’Homme des Américains, des Européens et de leurs alliés militaires ajoute au fossé grandissant entre le Nord et le Sud. Comme le montrent les votes de l’ONU mentionnés ci-dessus, de nombreux pays du Sud ne sont pas d’accord avec leur hypocrisie en matière de droits de l’Homme. Beaucoup d’entre eux ont également subi des attaques similaires, sans parler des sanctions économiques, de l’exploitation et, dans certains cas, des assassinats ou des interventions militaires.

Etant donné que d’importants pays du Sud tels que l’Inde, l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Argentine rejoignent le groupe des a href=”https://decade-culture-of-peace.org/blog/?p=1448″pays BRICS à la recherche d’une alternative à la domination du dollar américain, le fossé entre Nord et Sud devient non seulement politique, mais aussi économique. Pour citer le Forum social mondial, un autre monde est possible.

______________________________________________________

Dr. David Adams est membre du TRANSCEND Network for Peace Development Environment et coordinateur du Culture of Peace News Network. Il a pris sa retraite en 2001 de l’UNESCO où il était directeur de l’Unité pour l’Année internationale des Nations Unies pour la culture de la paix. Auparavant, aux universités de Yale et de Wesley, il était un spécialiste des mécanismes cérébraux du comportement agressif, de l’histoire de la culture de la guerre et de la psychologie des militants de la paix. Envoyez lui un email.

Go to Original – decade-culture-of-peace.org


Tags: ,

 

Share this article:


DISCLAIMER: The statements, views and opinions expressed in pieces republished here are solely those of the authors and do not necessarily represent those of TMS. In accordance with title 17 U.S.C. section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. TMS has no affiliation whatsoever with the originator of this article nor is TMS endorsed or sponsored by the originator. “GO TO ORIGINAL” links are provided as a convenience to our readers and allow for verification of authenticity. However, as originating pages are often updated by their originating host sites, the versions posted may not match the versions our readers view when clicking the “GO TO ORIGINAL” links. This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.


There are no comments so far.

Join the discussion!

We welcome debate and dissent, but personal — ad hominem — attacks (on authors, other users or any individual), abuse and defamatory language will not be tolerated. Nor will we tolerate attempts to deliberately disrupt discussions. We aim to maintain an inviting space to focus on intelligent interactions and debates.

Please solve this question to prevent spam, thank you!
22 − = 14

Note: we try to save your comment also when there are technical problems or a mistake in the Captcha. Still, for long comments we recommend that you copy them somewhere else as a backup before you submit them.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.